Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/10/2017

J'appelais

J'appelais du fond d'une tombe

Le réveil avait été glacé

Les bras serrés le long du corps

Je ne pouvais pas bouger

Et j'appelais, j'appelais, j'appelais ...

10:25 Publié dans Poèmes | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire