Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/11/2017

SNCF

Les sandwichs dans le train

Ont toujours une odeur

Qui n'appartient qu'à eux.

Ils sentent le renfermé

Et aussi le voyage;

Ils ont goût de poussière

Et souvenir de suie

Et c'est pour tous de même

Depuis les victuailles

Que grand mère envalise

Jusqu'au petit pain blême

Dans son papier conserve.

Petits pains ramollis

Au jambon dispersé

C'est par vous que vraiment

On se sent voyager,

Pains de cérémonie

Que l'on mange sans faim

Uniquement parce que

L'on sandwiche dans le train.

17:04 Publié dans Poèmes | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire