Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/10/2017

Parler / discuter

Parler / discuter

 

A priori ces deux mots se réfèrent à la même chose. Il s'agit d'actes de parole prononcés avec des interlocuteurs.

Et pourtant :

Une discussion peut réunir deux ou plusieurs interlocuteurs qui "discutent" de choses qu'ils ne connaissent pas forcément à titre personnel. Cela peut-être une information entendue par hasard dans un café ou à la télévision, il peut s'agir de sport ou de politique, de souvenirs de vacances ou de météo, etc etc. On peut même discuter de choses sérieuses sans les connaître, uniquement parce-qu’on en a "entendu parler" et qu'on se rallie à une opinion. En général ce sont des opinions de "colportage" assez superficielles. Il peut même y avoir certaines personnes qui s'expriment, et d'autres qui ne disent rien. Ce genre de discussion crée un effet de groupe et une zone affective impersonnelle mais englobante.

Au contraire, "parler" se fait rarement à plus de deux. On parle de soi à l'autre mais on ne dit pas forcément tout. Il ne s'agit plus d'opinions mais plutôt de confidences ou d'échange d'expériences. Il y a là aussi une zone affective basée sur la parole et l'échange qui est commune aux deux, mais par contre elle ne les englobe pas ; elle reste limitée à leur sujet (zone) d'échange et il n'y a pas d'effet de groupe.

Écrire un commentaire