Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/10/2017

Haïkus, livraison du jour

Et ainsi l'été
Que j'avais tant attendu
Est déjà passé
 
----------
 
Et bientôt les oies
Du grand nord arriveront
Et leurs cris perçants
 
----------
L'hiver enterrée
Mais son souvenir en moi
Je m'appelle Orphée
 
------------
Les oiseaux chantaient
Mais en hiver déchantaient
Petits corps gelés
 
-----------
S'il eût tant d'échecs
C'est d'avoir trop travaillé
Surtout en été
 
-----------
La santé ça va
Mais il va beaucoup moins bien
Mon coeur en hiver
 
-------
Poèmes d'amour
Espérance printanière
Vous vivrez toujours

17:21 Publié dans Haïkus | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire