Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/10/2017

Quelques vers plus loin ...

Un jour, en me levant,
J'eu le sentiment de l'inutilité de la vie ;
Mais c'était trop tard,
J'avais déjà vécu ...

-------------------------

L'infinie tristesse nous brise et nous laisse sans voix
Le Souffle, cette brise jadis nous habita
Fermez les écoutilles que l'eau ne rentre pas

------------------------

L'expérience est mère de toutes les pensées
Et disait l'autre "Je pense avec mes pieds"
Sans eux je ne serais pas sur terre, vous vous en étonnez ?

--------------------------------

Et ce jour là je décidai
De retirer tous mes habits
Et de marcher nu comme un ver

----------------------------------

Une amitié fusionnelle
Qui ne redoute pas les caresses sensuelles
Ça doit être cela l'amour ...

-------------------------------------

Rencontrer quelqu'un, c'est toujours par hasard. 
A quelques seconde près on passe sans se voir, sans se parler, sans s'étonner. 
On peut tourner la tête du mauvais côté, parler à quelqu'un d'autre ou être renfermé.
Rencontrer quelqu'un c'est toujours par hasard et le hasard peut nous dire que cette rencontre là est la plus importante, la plus déterminante que l'on ait jamais fait.
Alors, il ne faut plus laisser faire le hasard, il faut forcer le destin.

----------------------------------

"J'aurais aimé qu'une femme libre vienne à moi guidée par sa liberté. Mais dans mon pays il n'y a que des femmes soumises qu'on achète à leur famille. Dix femmes de mon pays ne valent pas une anglaise ou une américaine, voire même une française.
Vive le M.L.F. !"

Achintya Ganipour, rajah de Marrahpoustra

               --------------------------------

Monsieur de Lamartine,

 

J'ai grand reproche à vous faire.

Je tombais du lit, ce matin

Quand le temps suspendit son vol

Étonné, je cherchais

Où se trouvait le sol

 

Et c'est comme ça que je suis arrivé en retard au boulot !

          ----------------------------------------

D'abord je cru que la folie

Pouvait ne durer qu'un instant

Mais le temps, je l'ai appris,

Le temps est toujours présent

          ---------------------------------

Cette nuit j'ai rêvé que je m'étais fait opérer. Je m'étais fait retirer la queue, les couilles et la moitié du cerveau ! Mais non, en me réveillant, tout était toujours là ! Oufffff

         ------------------------------

Écrire un commentaire